11 octobre 2014

A trier 013

Bonjour tout le monde,
Je me présente : je m'appelle Dobby (oui, je sais comme l'elfe de maison dans Harry Potter !), j'ai un peu plus de 3 ans (né le 29/08/2011) et je suis un Fox Terrier à poils durs (super important le poil) croisé Griffon.
Un jour de décembre 2012, le 28 pour être plus précis (un peu en retard le Père Noël ! Va falloir que je lui en touche 2 mots à celui-là !), je vois 2 bonnes femmes s'arrêter devant mon box, moi occupé à surveiller le chat qui se promène en liberté non loin de mon box, je n'y prête pas grande attention sur le moment, pensez-bien, le casse-croûte se profile à l'horizon quand soudain j'entend "Oh qu'il est mignon ! Il est adorable ! On a envie de lui faire plein de bisous, il est craquant..."
Tiens, mais on parle de moi là !
Oh, du calme les filles, d'abord, je ne suis pas un mec facile et puis, je sais, les beaux gosses comme moi, c'est sûr, c'est craquant !
Alors chacune votre tour !
Comme je ne sais pas laquelle est venue pour moi, car cela ne peut-être que pour moi (et non pour le rat croisé avec un balai brosse qui se trouve dans le box d'à côté), Je fais les yeux doux au 2 (tu sais, du genre Alain Delon ou Robert Redford, bon, les plus jeunes, pas le temps de vous expliquer, vous demanderez à maman, elle vous dira qui c'est).
Elles partent en direction du bureau puis après quelques minutes angoissantes (partirais-je, partirais-je pas ?), on vient me chercher.
On me mets un beau collier, une belle laisse, on achète un paquet de Royal Canin, l'une fait le chèque, l'autre attrappe la laisse et en route Simone !
Arrivés à la voiture, la blonde prend le volant et la brune (ou plutôt châtain) monte derrière avec moi.
Je lui montre ma bonne éducation en commençant par vomir sur ses genoux et un peu sur le siège (oups, si c'est elle ma maîtresse, je suis dans la m.... ou plutôt dans le vomi !).
Bon, pour l'instand pas de cri, pas de demi-tour sur la route, tout va bien.
Je me fais pardonner en lui faisant plein de léchouille, le nez, les oreilles, les lunettes et même le cou (on est romantique ou on l'est pas !).
La voiture s'arrête et, chic, je vais enfin savoir laquelle des 2 est ma nouvelle maîtresse (re-oups, c'est celle sur qui j'ai vomi).
Elle confie la laisse à un grand gaillard qu'elle appelle mon coeur (quoi, déjà un rival ?) et embrasse sa copine, la blonde, qui s'appelle Annie et qui m'a offert en cadeau de Noël à Christine, ma nouvelle maîtresse.
Ouf, j'ai échappé au kiki bleu, c'est déjà ça !
Pendant que les filles papotent (vous voyez ce que je veux dire, messieurs), j'étudie le mec qui tiend ma laisse (Vincent d'après sa mère, au moins 1m75, environ 80 kg, oh là, adversaire coriace s'il y en ai).
Je commence par lui montrer qui est le patron (et oui, je suis un dominant) en l'entraînant vers les 3 brins d'herbe que j'aperçois derrière les garages pour pouvoir faire mes besoins.
Et là, stupeur, il résiste et m'emmène un peu plus loin où il y a 5 brins d'herbe (si on commence à chipoter pour 2 brins d'herbe).
Bon, je sens qu'il va falloir que je le dresse celui-là !
Arrivé dans l'appartement au 3ème étage (sans ascenceur), je découvre mon nouvel environnement en commençant par marquer mon territoire, un petit pipi par ci, un petit pipi par là et voilà le tour est joué !
JE SUIS CHEZ MOI !!!
Et si le grand costaux n'est pas content, et bien qu'il aille dormir à la SPA !
Je lui cède mon ancien box avec plaisir !
Christine, ma nouvelle maîtresse (oh, vous suivez un peu, je vais pas tout vous expliquer à chaque fois), se déshabille car mes régurditations commencent à embaumer l'atmosphère, et se jette sur moi pour me couvrir de bisous (ah les femmes, toutes les mêmes, je les fait toutes craquer !).
Puis, elle installe un énorme plaid en polaire bien moëlleux pour que je puisse me coucher en attendant qu'elle aille m'acheter une joli panière.
Mais entre temps, j'ai découvert que son lit était à vue d'oeil bien plus confortable que le plaid, alors je me suis installé et dodo.
Enfin, dodo d'un oeil, car je pensais me faire virer avec perte et fracas mais non, j'ai découvert un visage tout attendri penché vers moi et là j'ai senti pleins de petit bisous sur mon museau (c'est ce que je vous disais, je les fais toutes craquer ! Un vrai tombeur !).
Les jours passant, je m'installe dans un petit train-train qui, ma fois, ne me déplait pas : dormir, manger, sortir pour faire vous savez quoi, jouer et on recommence.
LE PIED, ou plutôt LA PATTE !
On commence les séances d'éducation canine ou humaine (allez savoir !), marcher au pied en laisse, assis et coucher.
Et puis patatrac, en juin, ma maîtresse rentre à l'hôpital et je me retrouve seul avec le grand que je ne vois pas de la journée car il va dans ce qu'on appelle un lycée (ça existe pour chiens ?) où il prépare son bac de français et d'histoire-géo (il est en 1ère S, ne me demandez pas ce que cela veut dire, trop compliqué pour moi).
Et là, je me rends compte à quelle point ma vie était belle auprès de ma maîtresse toujours présente car maintenant je m'ennuie tout seul.
Mais je sais qu'elle va revenir, parce qu'il paraît que les humains prennent leur brosse à dents quans ils partent pour très longtemps ou pour toujours.
Alors, du coup, je lui ai machouillé la sienne pour ne pas qu'elle me quitte.
Et un jour, en novembre, elle est revenue, fatiguée, amaigrie mais elle est revenue et notre séance de "mamours" a duré des heures.
Elle pleurait, moi aussi (le 1er qui le répète, je le mords !) et c'était digne d'un roman de Barbara Cartland (là aussi les lolitas, vous demanderez à maman).
Et depuis ce jour, elle est restée auprès de moi et la vie était belle avant l'arrivée des 2 autres.

Dobby

Posté par Chrevi3105 à 09:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]

A trier 059

Bonjour, Bonjour,
Moi, c'est Kyra (pour les intimes) et votre Altesse Royale Princesse Kyra (pour les autres).
Je suis une Jack Russel croisée Pinscher. Je suis née le 11 mars 2013.
Capturée par la fourrière car je vivais dans la rue, j'ai été envoyé au refuge de la SPA de Brignais pour y attendre qu'un éventuel propriétaire vienne me réclamer mais pensez-vous, ni pucée, ni tatouée et sans médaille, on sait tous ce que cela veut dire.
Donc, un délai de plusieurs jours est obligatoire pour être mise à l'adoption ce qui ne saurait tarder car je suis une pure merveille !
En effet, une dame avec un espèce de cabot hisurte prénommé Dobby (pfff ! quel nom ridicule !) s'arrête devant mon box, je fais mine de m'intêresser à son chien et je fais une ou deux léchouilles à la dame.
On est samedi 15 mars 2014 et je m'attends à partir dans quelques minutes mais rien ne se passe.
Finalement, la dame n'a peut-être pas voulu de moi (elle sait pas ce qu'elle perd !).
Mais le vendredi suivant (le 21 mars à cause du fameux délai), la dame est de retour avec le cabot et là, chic, je pars avec elle et son "je ne sais pas comment  appeler ça".
Un petit détour par Animalis pour acheter un collier, une laisse, une panière avec un plaid, une gamelle, une médaille gravée à mon nom  avec les numéros de téléphones de Christine (ma nouvelle maîtresse), un seau de gâteaux vendus aux détail et en route pour ma nouvelle maison.
Je me dis que si elle a fait toutes ces dépenses, c'est qu'elle veut me garder.
Je me dis aussi qu'une fois arrivée à destination, il faudra que je lui témoigne beaucoup de reconnaissance ce que je fais instantanément à notre entrée dans mon nouveau domicile.
Christine a failli mourir étouffé (je ne sais pas pourquoi, peut-être parce que je lui ai léché le visage en ne la laissant pas respirer ?) et Dobby (puisqu'il faut bien apprendre à l'appeler comme ça) a grogné croyant que je faisait du mal à sa maîtresse.
Mais quel idiot celui-là, il a pas encore compris que c'est aussi ma maîtresse maintenant (ah ces mecs, faut tout leur dire !).
Je visite un peu les lieux et découvre un lit qui m'a l'air d'être le paradis sur terre sauf qu'il y a le gros "balourd" dessus !
Je m'en vais te le virer celui-là avec mon bon souvenir !
Et là, j'entends la douce voix de Christine nous interdisant avec autorité de nous grogner dessus.
Mais, je grognais pas moi, je mettais les choses au point !
Je suis offusquée par tant d'incompréhension !
Bon, je crois qu'il va falloir faire contre mauvaise fortune bon coeur !
Et puis, ça pourrait être marrant de passer mon temps à l'embêter !
Je vais essayer et je vous tiens au courant.
Ayant découvert avec bonheur que je pouvais lui piquer toutes ses peluches sans qu'il me résiste (ou si peu), je finis par me dire que finalement, c'est pas James Bond mais il est mignon dans son genre.
Mais, y'a quand même une question que je me pose !
Pourquoi Christine dit qu'elle aurait dû m'appeler Chipie ou Calamité au lieu de Kyra ?
Vous savez, vous, pourquoi ?
Même le vétérinaire a dit que j'étais une "petite chameau" !
Non mais quel véto, pas faire la différence entre 2 espèces différentes, il a fait ses études où lui ?
Et puis aussi, il m'a fait des misères, il a fait un trou dans mon petit ventre et il a enlevé mes ovaires (une ovariectomie qu'il dit) et après avoir mis un pansement, il m'a posé une espèce de collier en plastique blanc appelé collerette.
J'avais l'air chouette, tiens !
Christine a dû me porter jusqu'à la voiture car je refusais de marcher.
Vous vous rendez pas compte, moi je suis connue dans le quartier, si on avait croisé l'une de mes connaissance canines.
Enfin, il paraît que je vais rester une vraie jeune fille toute ma vie (hé, vous savez ce que ça veut dire vous ? C'est pas trop grave, j'espère).
Bon, je vais vous laisser car il faut que j'aille embêter Dobby.
A +.
Léchouilles.

Kyra

Posté par Chrevi3105 à 12:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 octobre 2014

DOBBY

Bon alors là, maman Christine, t'y a été un peu fort !
C'est quoi, cette grogniasse que tu nous a ramené à la maison !
Princesse Kyra, non mais je t'en ficherais moi des princesses Kyra et pour quoi pas sa majesté la reine ?
Et pour qui se prend -t-elle pour me traiter de gros balourd ? 8,6 kg qu'il a dit le véto alors moi beau gosse !
Rien ne m'aura été épargné dans cette vie, RIEN, moi je vous le dis !
Je m'en vais te lui présenter mes pôtes Garou (un shitzu) et Igor (un pinscher) et on verra si elle fait toujours la mijorée !
Hé, mais je rêve, Igor, il est tombé raide dingue de la princesse !
Heureusement, mon pôte Garou a été solidaire et l'a totalement ignoré.
Un vrai pôte celui-là, moi j'vous l'dis !
Je ne vous ai pas parlé de leur maitresse, Yolande, une chouette dame qui me fait plein de gratouilles sous le menton.
Je l'adore surtout quand elle me laisse monter sur ses genoux. 
Tiens, je vais l'appeler tata Yolande.
Je l'ai connu ou plutôt maman Christine l'a rencontré un jour dans le quartier et elles ont sympathisées.
Mais au début, y avais que Garou, Igor est arrivé après.
Tata Yolande les a acheté place Carnot à Lyon.
Il paraît qu'ils sont lofés (c'est quoi ça ? une nouvelle maladie ?  et faudrait pas me la refiler hein !).
Pour en revenir à Igor, j'ai été vachement déçu par la trahison de mon pôte alors je l'ai boudé pendant une heure !
Faut savoir se faire respecter quand même !
Bon, faut dire aussi que la princesse, elle est un peu moins pénible depuis que je lui ai piqué 3 croquettes dans sa gamelle et quand j'ai grogné parce qu'elle voulait les récupérer, elle a fait profil bas !
Le seul jour ou je l'ai trouvé chouette, c'est quand elle a commencé à sentir bon du côté opposé à la tête (j'vous donne pas de détails, les autres mâles comprendront) mais là maman Christine a pas été sympa.
Elle l'a emmené chez le véto et lui, il lui a enlevé ch'sais pas quoi (un truc de bonne femme).
Depuis plus de bonnes odeurs !
Par contre, oh le ridicule avec le machin blanc qu'elle a autour du cou !
Je m'en roule par terre de rire (oups, pour un peu, j'en faisait pipi).
Mais moi grand seigneur, quand j'ai vu qu'elle était toute malheureuse avec ce truc, j'ai essayé de l'aider à l'enlever mais rien à faire ça tenait bon !
J'ai essayé de lui montrer mon soutien en lui léchant les babines mais la peste m'a montré les dents !
Mais quelle ingrate !
Bon, je lui pardonne car ça doit pas être drôle et je compatis (toujours le côté grand seigneur, je m'épate, je m'épate).
Bon, c'est pas le tout, je cause, je cause mais ça va être l'heure de la gamelle (moment sacré !).
Plein de léchouilles aux filles et deux coups de patte aux mecs.
A+.

Posté par Chrevi3105 à 19:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

KYRA

Voilà, il a pas pû s'en empêcher, il a fallu qu'il parle de mon intervention et de ma collerette.
Mais quel goujat !
Révéler les secrets intimes d'une vraie jeune fille, quel manque de savoir vivre !
Mais je vous avoue que cela ne m'étonnes pas de lui.
Vous devriez le voir quand on part en balade, môssieur tortille du derrière, une vrai gonzesse !
Faut le voir aussi quand il essaie de jouer les durs avec les autres chiens !
Il paraît que l'an dernier, il a été attaqué par 1 des 2 labradors du camping où maman Christine a sa caravane (eh, le labrador, il s'appelle Garou comme notre copain de Lyon que d'ailleurs j'ai fini par mettre dans ma poche comme disent les humains, et l'autre, il s'appelle Goumi).
Cette année, le labrador Garou a voulu recommencer, il est venu sur notre emplacement et a attaqué Dobby sauf que maman Christine, elle l'avait vu arriver et l'attendait avec un morceau de tringle à rideaux en bois.
Elle lui en a mis un grand coup sur les fesses, pourtant elle aime les chiens et quand il a lâché Dobby pour se retourner contre elle, elle a pas eu peur, elle a brandi à nouveau le bâton et a avancé courageusement devant lui en lui criant de dégager.
Heureusement pour lui son jeune maître, le fils du patron du camping, est arrivé et l'a ceinturé pour le retenir parce que sinon, je sais pas ce qu'elle aurait fait.
Maman Christine lui a crié que la prochaine fois, elle déposerais plainte à la gendarmerie.
Dommage que le réglement du camping prévoit qu'on soient attachés, sinon le Garou, il repartait avec ses bijoux de famille entre les dents !
Mais j'avais jamais vu maman Christine dans cet état là !
Une vrai furie !
Je crois que ça veut dire qu'elle nous aime plus que les autres chiens et qu'elle donnerait sa vie pour nous sauver et bien Dobby et moi, à partir de maintenant, on est prêt à en faire autant.
Voilà, vous êtes prévenus, touchez pas à maman Christine sinon, GARE A VOS FESSES !!!
A+

Posté par Chrevi3105 à 19:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 octobre 2014

DOBBY

Elle est contente la princesse, elle s'est vengée parce que j'ai parlé de son opération, alors elle, elle a parlé des 2 attaques de Garou - camping.
il faut dire que le 1ère fois, j'étais en laisse et la 2ème attaché à un piquet avec une chaine de 6m alors qu'à chaque fois, les 2 labradors étaient en liberté alors l'équilibre des forces était faussé !
Mais maman Christine a prévenu le patron du camping quand il est venu s'excuser, que la prochaine fois, elle n'hésiteras pas à utiliser une arme un peu plus efficace (genre piquet de toile de tente) mais surtout qu'elle appelera la gendarmerie pour faire abattre ses 2 chiens car il paraît qu'ils n'en sont pas à leur coup d'essai. Ils ont attaqué 3 autres chiens de campeurs (attachés selon le réglement, les chiens bien sur, pas les maîtres, oh là là faut tout vous expliquer).
Mais je vous avoue que j'ai quand même eu peur la 2ème fois et quand j'ai vu maman Christine se dresser devant l'autre tâche, j'ai été subjugué !
Quelle femme ! Si tu avais été une chienne, je t'aurais demandé ta main ou plutôt ta patte !
Je crois que l'autre a compris que ce n'était pas 2 adversaires qu'il y avaient sur l'emplacement mais 3 !
Quand mes tremblements se sont arrêtés grâce aux bisous de maman Christine et aux léchouilles de la princesse, je me suis promis qu'à l'avenir je défendrais maman Christine comme elle l'a fait pour moi.
Et la princesse est d'accord avec moi (pour une fois ! retenez-moi, je fais une syncope, Kyra est d'accord avec moi).
Mais j'ai quand même eu le temps de remarquer qu'elle aussi, elle était prête à dévorer le gros pour me défendre.
Je vais finir par l'aimer ma grogniasse !
Bon allez, j'ai pas que ça à faire, faut que j'aille roupiller (les promenades de 2 heures m'épuisent).
A+

Posté par Chrevi3105 à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

KYRA

Ah enfin, il admet que je suis quelqu'un de bien parce que j'ai voulu le défendre quand le gros labrador l'a attaqué.
Je vous l'avais dis que lui aussi me mangerais dans la patte !
Nous sommes restés presque 2 mois au camping et au-dessus de l'emplacement, il y a une butée à gravir et là on a le monde à perte de vue !
C'est génial, on cours, on se chamaille, on fait nos besoins mais on a plus fait les grandes balades de 2h 3 fois par jour car maman Christine a eu le pied cassé par un gamin de 6 ans qui lui a fait tombé une boule de pétanque sur le pied.
Si je tenais ce gosse, je lui planterais bien les crocs dans les fesses pour lui apprendre à faire mal à maman Christine.
Ludo a dit que maman Christine s'était presque évanouie sous le coup de la douleur (je sais pas ce que ça veut dire mais ça doit pas être marrant).
Ah oui, il faut que je vous parle de Ludovic, le cousin germain de maman Christine (et mon 2ème chéri après Vincent).
Il campe avec nous car il partage le forfait de l'emplacement avec maman Christine (sinon ils ne pourraient pas partir en vacances tous les 2 chacun de leur côté).
J'adore le réveiller le matin en lui faisant plein de léchouilles, je pose mes 2 pattes de chaque côté de sa tête et en avant le débarbouillage.
J'essaie aussi de rentrer dans son duvet mais il paraît qu'il dort tout nu et il ne veux pas que je mette le museau où il faut pas !
Il m'appelle la blondasse et je comprends pas pourquoi parce que je ne suis pas blonde (vous avez vu ma photo, je suis une belle rousse !).
A ces hommes, ils n'y connaissent rien !
Mais je l'aime quand même car il me parle souvent avec une voix de velours, alors là les filles, je fonds comme neige au soleil !
Sauf quand j'aboie après les voitures, les joggeurs, les vélos, les enfants...etc...
En fait, j'aboie sans arrêt et Dobby fait l'écho.
Pour notre défense, il faut vous dire qu'il y a 2 chiens dans la maison de l'autre côté de la route qui aboient souvent eux aussi (mais peut-être pas autant que moi).
Et quand j'aboie, maman Christine, elle demande souvent d'un ton désespéré pourquoi elle a pas acheté des poissons rouges ?
Mais qu'est-ce-qu'elle ferait de poissons rouges, elle nous a nous !
Bon allez, A+

Posté par Chrevi3105 à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 octobre 2014

DOBBY

Oh, le coup des poissons rouges, c'est moi qui devait en causer pas la princesse.
Qu'est-ce qu'elle ferait pas pour se rendre intéressante !
C'est vrai que maman Christine, elle aime pas quand on aboie sans arrêt.
Elle rouspète après nous, elle dit qu'on va finir sur le barbecue, mais en vrai, elle nous aime trop.
Elle dit souvent qu'on donne un sens à sa vie et que sans nous, elle serait incomplète.
C'est'y pas mignon ça !
Si tous les maîtres du monde étaient comme maman Christine et bien à la SPA, ils seraient au chômage !
C'est ce que dit cousin Ludo quand il parle de maman Christine.
Y dit qu'elle est la mère Thérésa des chiens (qui c'est cette mère Thérésa, vous la connaissez vous ?).
La preuve, y'a une nouvelle venue dans la maison.
Mais je vous en parlerais un peu plus tard.
J'ai eu mon rappel de vaccins le 26/09 et maman Christine m'a acheté un beau collier gris anti-stress (oui, je pleure quand je suis en voiture) et c'est super génial car le lendemain, ils allaient enlever le auvent de la caravane et j'ai pas pleuré du tout ni à l'aller ni au retour.
Quand je dis ils, c'est cousin Ludo, maman Christine, pépé Willy, mémé Simone et tonton Alain (le frère de maman).
Ca leur a pris toute la journée et nous pendant ce temps on attendait tranquillement à l'ombre que l'heure du repas arrive (on sait jamais des fois qu'un peu de bouffe tomberait de la table mais là rien).
Vincent a pas pû venir car il devait travailler à la boite à colle (c'est une sorte d'école qui aide pour les cours à la fac, et oui, j'ai oublié de vous dire que Vincent avait eu son bac et qu'il était rentré en fac de médecine).
Alors du coup, on le voit plus beaucoup à la maison car entre la fac et la boite à colle, il a des horaires de fou.
Il part le matin vers 7h45 et rentre très souvent après 22h.
C'est la princesse qui est la plus triste car elle peut plus faire ses mamours à Vincent comme avant.
Et je sens bien que maman Christine est inquiète pour sa santé et je voudrai dire à Vincent que sa maman est triste et angoissée car elle a peur qu'il ne tienne pas le coup.
Bon, je vais aller faire 2 gros câlinous à maman Christine.
A+.

Posté par Chrevi3105 à 20:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

KYRA

Et pourquoi, j'aurais pas le droit de parler des poissons rouges ?
Je crois qu'il va falloir que je le reprenne en pattes le gros lourdaud (il a horreur que je l'appelle comme ça, car môssieur est très fier de sa ligne svelte comme y dit).
Ligne svelte, laissez-moi rire !
L'autre jour, il m'a traité de grosse dondon, j'en ai été vexé pendant plusieurs jours et je lui ai fais la tête.
Non, mais quel goujat, c'est vrai que je me suis légèrement arrondie depuis que maman Christine m'a adopté mais y'a pas mort de chiennes !
Je ne suis pas encore en obésité morbide comme disent les humains peut-être en surpoids mais ça va, je suis toujours une pure merveille !
Le gros lourdaud est en train de se tordre de rire, je m'en vais te le calmer avec douceur et délicatesse, moi !
Je reviens.
Bon voilà, c'est fait, il est sagement couché dans sa panière et moi, je vais pas tarder à y aller car maman Christine vient de nous gronder parce qu'on se chamaillaient.
Elle devrait comprendre que nous les femmes devriont être solidaires face aux mecs !
Bon, je file dans ma panière avant que maman Christine pête un câble et me crie dessus.
Léchouilles à tous mes admirateurs.
A+

Posté par Chrevi3105 à 20:24 - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 octobre 2014

DOBBY

Je me sens trahi, humilié, déshonoré et vous ne devinerez jamais par qui !
Maman Christine !
Qui l'eu crû ?
Elle a pris rdv chez le véto pour me faire stériliser (je sais pas ce que cela veut dire sauf que je serais plus un mec entier, un vrai mec !).
Mais pourquoi une telle cruauté, je suis bien moi avec mes "balloches" !
Je vais appeler la SPA et leur demander si elle a le droit de me faire mutiler, si, si mutiler, c'est bien le terme.
Vous aimeriez vous messieurs qu'on vous les coupe ?
Elle dit que cela m'enlèvera un peu de mon agressivité envers les autres mâles (c'est pas ma faute à moi si je suis un dominant et que je m'attaque au plus gros que moi !).
Et puis j'arrêterais peut-être de faire 3 gouttes tous les 5 mètres ou 5 gouttes tous les 3 mètres (je sais plus ce qu'elle a dit).
Tout s'embrouille dans ma tête depuis que j'ai surpris cette conversation (ça m'apprendra à écouter aux portes sauf qu'il y avait pas de porte car nous étions dans le parc donc j'ai une excuse pour avoir écouté !).
J'ai décidé de la bouder pendant 2 heures (cela vaut bien ça).
Pas de bisous, de caresses et de mon côté pas de léchouilles !
Je BOUDE !
Non mais !
Maman Christine, tu veux pas réfléchir encore, tu sais, tu peux encore changer d'avis.
Tu as encore 1 semaine pour ça vu que le "charcutage" est prévu pour mercredi prochain.
Je te promets, je serais bien sage, un vrai toutou à sa mémère !
Oups, j'aurais peut-être pas dû dire ça comme ça car maman Christine a 50 ans et elle est pas trop mal conservée pour son âge.
Bon, j'arrête car je crois que je m'enfonce de plus en plus !
Je vais m'employer pendant cette semaine à être un chien parfait comme ça elle changera d'avis.
A+.

Posté par Chrevi3105 à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

KYRA

Je suis "pêtée" de rire, je sens même que je vais faire pipi par terre mais je vais me retenir car maman Christine sera pas contente.
Mon gros lourdaud à moi craint pour sa virilité !
Il pleurniche comme une gonzesse.
Est-ce-que j'ai "chougné" moi quand maman Christine m'a fait enlevé mes ovaires ?
Non, faut dire que ça c'est fait dans la précipitation car je démarrais mes chaleurs !
Mais bon, j'en ai pas fait un caca nerveux !
Faut dire que j'ai pas eu le temps de réaliser ce qui m'arrivais.
Et puis à part la collerette, y'a rien de pénible.
Au fait, c'est vrai, il va porter une collerette !
J'en salive de joie par avance.
Je l'aiderais à essayer de l'enlever comme il l'a fait pour moi mais je vais d'abord profiter de la situation pour me moquer.
Quoi, je suis bien une gonzesse, qui a dit ça ? Que je lui montre si je suis une gonzesse !
Non mais ! Je suis une vraie jeune fille de bonne famille et pas une emmerd.... comme dit cousin Ludo.
Bon, je vous laisse car je vais aller dans ma panière et imaginer mon Dobby avec sa collerette (j'espère que je vais pas rigoler trop fort car il risque de se douter de quelque chose et de me faire la gueule).
C'est que c'est susceptible un mec quand on touche à sa virilité !
A+.

Posté par Chrevi3105 à 10:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]