KYRA

Ah enfin, il admet que je suis quelqu'un de bien parce que j'ai voulu le défendre quand le gros labrador l'a attaqué.
Je vous l'avais dis que lui aussi me mangerais dans la patte !
Nous sommes restés presque 2 mois au camping et au-dessus de l'emplacement, il y a une butée à gravir et là on a le monde à perte de vue !
C'est génial, on cours, on se chamaille, on fait nos besoins mais on a plus fait les grandes balades de 2h 3 fois par jour car maman Christine a eu le pied cassé par un gamin de 6 ans qui lui a fait tombé une boule de pétanque sur le pied.
Si je tenais ce gosse, je lui planterais bien les crocs dans les fesses pour lui apprendre à faire mal à maman Christine.
Ludo a dit que maman Christine s'était presque évanouie sous le coup de la douleur (je sais pas ce que ça veut dire mais ça doit pas être marrant).
Ah oui, il faut que je vous parle de Ludovic, le cousin germain de maman Christine (et mon 2ème chéri après Vincent).
Il campe avec nous car il partage le forfait de l'emplacement avec maman Christine (sinon ils ne pourraient pas partir en vacances tous les 2 chacun de leur côté).
J'adore le réveiller le matin en lui faisant plein de léchouilles, je pose mes 2 pattes de chaque côté de sa tête et en avant le débarbouillage.
J'essaie aussi de rentrer dans son duvet mais il paraît qu'il dort tout nu et il ne veux pas que je mette le museau où il faut pas !
Il m'appelle la blondasse et je comprends pas pourquoi parce que je ne suis pas blonde (vous avez vu ma photo, je suis une belle rousse !).
A ces hommes, ils n'y connaissent rien !
Mais je l'aime quand même car il me parle souvent avec une voix de velours, alors là les filles, je fonds comme neige au soleil !
Sauf quand j'aboie après les voitures, les joggeurs, les vélos, les enfants...etc...
En fait, j'aboie sans arrêt et Dobby fait l'écho.
Pour notre défense, il faut vous dire qu'il y a 2 chiens dans la maison de l'autre côté de la route qui aboient souvent eux aussi (mais peut-être pas autant que moi).
Et quand j'aboie, maman Christine, elle demande souvent d'un ton désespéré pourquoi elle a pas acheté des poissons rouges ?
Mais qu'est-ce-qu'elle ferait de poissons rouges, elle nous a nous !
Bon allez, A+